Les délais pour une construction immobilière

Les délais pour une construction immobilière

Une construction immobilière est en fait un assemblage des différents éléments composés de matériaux et de techniques adaptées, avec la participation de plusieurs corps de métier et des spécialistes.

L’auto-construction immobilière, en France, n’est autorisée  pour une surface de plus de 150m². Quand on parle d’immobilier tout court, il s’agit d’inclure, outre la construction, les activités commerciales et transactionnelles y afférentes, y compris le droit de propriété et la finance.

Les formalités relatives à la construction immobilière

Certaines constructions ont besoin de formalités et d’autres non. Par exemple, si la surface bâtie est inférieur à 5m² et ne dépassant pas  12 mètres de hauteurs, il n’y a pas de papier administratif à fournir. Une déclaration auprès de l’autorité locale est requise pour une surface de construction immobilière supérieure à 5m² jusqu’à moins de 20m². Au-delà de 20m², un permis de construire est exigé.

Dans tel cas, un plan de construction immobilière est nécessaire et adjoint à la demande de permis. Si le promoteur de la construction immobilière doit passer par un prêt immobilier,  une tonne de papier lui est demandée, entre autres les justificatifs de ressources, d’assurance, de conformité de l’entrepreneur, etc.

Comment déterminer les délais d’exécution d’une construction immobilière

A noter que le délai est relatif à la surface, mais également aux techniques et aux ressources. Quoi qu’il en soit,  si la surface dépasse les 20m² d’où l’exigence d’un permis de construire,  l’architecte appelé à faire le plan peut fournir une chronologie détaillée, mais il doit le discuter avec l’entrepreneur qui va réaliser les travaux. Théoriquement, le délai pour une construction immobilière varie entre 9 et 12 mois de travaux. Il faut tenir compte des imprévus qui risquent de rallonger le délai, mais aussi les technicités de l’entreprise qui risquent de raccourcir jusqu’à 6 ou 7 mois. Outre les délais des travaux, il faut prévoir les délais de séchage et/ou de solidification de certaines parties. Il faut aussi considérer le mode opératoire, sachant que les différents acteurs et spécialistes ne peuvent pas travailler simultanément lors d’une construction immobilière.